content edbm

La démographie de la région
BETSIBOKA
Découvrez tout le potentiel de la région BETSIBOKA !
La région abrite 1,4% de la population nationale, dont la plupart (51,5%) demeure exclusivement au chef-lieu des districts, Maevatanana. Aussi, il a été dénombré que le taux d’alphabétisation au sein de la région est estimé à 69,5%. En ce qui concerne le niveau d’instructions, la population de la région jouit en général d'un bon niveau d’instruction. La région dispose d’individus jeune, actif et compétent et offre ainsi de nombreuses opportunités en termes de ressources humaines pour les créateurs d’entreprises.
Climat : un climat désertique
Relief : Mosaïque de paysage
Taux d'alphabétisation
69,5%
Age moyen
30,8 ans
Part de la population de la région
1,4 %
Les infrastructures de la région
BETSIBOKA
Distance entre les villes
88,57 % de ses communes se situent à 11 km et plus de leur chef-lieu de district.
Transport routier
8 coopératives
Puissance fournie pour l'électricité
739 kWh
Transport aérien
3 aérodromes
Activités économiques
BETSIBOKA
Un système agricole au point
La région BETSIBOKA se distingue par sa grande diversité en termes de ressources agro-pédologiques, et son système agricole infaillible.Il inclue l’usage d’un calendrier agricole reposant sur trois cycles culturaux, notamment : les cultures ASARA, les cultures ATRIATRY et les cultures JEBY. Produit relativement apprécié dans l’ensemble de la Grande-Île, le riz constitue le principal et premier produit agricole de la région. Territoire de prédilection en termes d’agriculture, la production et l’exploitation des principaux produits s’appuient sur la coopération entre la SOCTAM, la SITAM, la SACIMEM et le PROMODIM.

Surface cultivable : 1.682.751 ha

Quelles cultures y pratiquer ? (% de communes)

Céréales : 100%
Racine et tubercules : 100%
Légumineuses : 57,1%
Légumes : 42,9%
Cultures industrielles : 54,3%
Epices : 37,1%
Fruits : 82,9%
Autres : 85,7%

Un secteur prometteur
Caractérisée par ses plateaux à savanes, ses dépressions renfermant de nombreux points d’eau et ses zones de « baiboho » offrant de vastes pâturages, la région répond en tout point à une destination idéale pour la pratique de l’élevage. Aussi, secteur relativement développé dans la région BETSIBOKA, l'élevage bénéficie de services d'appui et aide aux éleveurs auprès des districts.

En ce qui concerne les systèmes adoptés, ils incluent : l’élevage de type extensif, le gardiennage et le système de transhumance.
Par ailleurs, 5 types d’élevages subsistent au sein du territoire, notamment : l’élevage bovin (3,6 %), l’élevage porcin (3,6 %), l’élevage ovin (1,9 %), l’élevage caprin (0,2 %) et l’élevage de volaille (0,2 %).

Un secteur qui tend à être développé
Source d’émancipation du secteur pêche au sein de la région, les lacs sont les principaux appuis des pêcheurs pour mener à bien leurs activités. Deux types de pêches y sont d’ailleurs pratiqués, la pêche en eau douce (22,86 %) et la pisciculture (8,57 %). Générant une capacité de production satisfaisante, la région privilégie la méthode de pêche traditionnelle
Un développement parallèle à l’expansion économique du territoire
Desservie par les trois principaux opérateurs de la Grande-Île (Orange, Telma, Airtel), la région profite d’une bonne connexion réseau incluant le réseau 3G (28%) et 4G (3%). D’ailleurs, jouissant d’une connexion internet favorable dans son ensemble, il a été dénombré que 2,86% des communes aient accès à Internet, et ce, avec la présence de cybercafé ou télécentre dans ses communes (2,86%). Aussi, les réseaux de télécommunication de la région incluent : le réseau de téléphonie fixe (11,43 %) et mobile (45,7 %) et, la connexion par BLU (60%) Par rapport à la fibre optique, la région bénéficie largement de son installation. Les hôtels de la région sont également pourvus de la connexion WIFI.
Un territoire à grand potentiel
Abritant une soixantaine de sites touristiques (62), la région BETSIBOKA, par la beauté de son paysage, ranime toujours autant la curiosité de ses visiteurs. Passage obligatoire pour atteindre l’extrême Ouest et le Nord-Ouest de Madagascar, elle bénéficie d’un atout considérable pour accroître le nombre de ses touristes. Sur une superficie de 19 800ha, l’illustre réserve spéciale de Kasijy est un endroit à ne pas manquer durant la visite sur les lieux. La région recèle en effet une richesse faunistique et floristique unique.

Aussi, le plus grand fleuve de Madagascar, notamment le Betsiboka, représente l’une des merveilles de la Grande-Île.
Par ailleurs, la gestion et promotion de ce secteur est assurée par un Office Régional du Tourisme du Betsiboka, notamment l’ORTBE.
Quant à la capacité d’hébergement, la proportion est largement bonne, car 78 chambres et 178 lits y sont présents.

L’agriculture, un point focal de l’activité de transformation
Région agricole par excellence, l’activité de transformation de la région est essentiellement monopolisée par la transformation de produits agricoles, incluant le riz en majeur partie. Il a été recensé 54 rizeries (décortiquerie) au sein du territoire. Par ailleurs, les travaux bruts de la région regroupent autant d’unités et occupent une place importante dans le développement économique, notamment les travaux métalliques (11) et la menuiserie et scierie (4).

Aussi, la région profite d’un potentiel en matière de production d’huile essentielle, impliquant l’huile de essentielle d'hélichryse mâle.

Région à vocation commerciale
Accordant une importance capitale au commerce, la population de la région dédie 57,14 % de ses produits phares pour la vente. En ce qui concerne ses infrastructures commerciales, 71,43 % des communes de la région sont pourvus d’une place de marché, dont 22,86 % bénéficient d’un lieu aménagé. Région à vocation agricole et dotée d’une capacité satisfaisante en pêcherie, ses principaux produits sont constitués de produits agricoles (63 collecteurs) et de ressources halieutiques et d’eau douce (31 collecteurs), qui, d’ailleurs, y regroupent un nombre considérable de collecteurs.

En ce qui concerne le circuit commercial des principaux produits, il inclut : la vente aux consommateurs (57,14%), la vente aux intermédiaires (34,29%) et la vente aux grossistes (5,71%).

Potentiels économiques
BETSIBOKA
Annuaire

Découvrez les entreprises de la région et constituez vous votre réseau d’affaire

Pour aller plus loin…
Notre équipe est disponible pour vous fournir des informations et vous guider pour vos investissements à Madagascar

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Support

FAQ
Nos appuis aux PME / PMI
Liens utiles
Contactez-nous

Coordonnées

ANTANANARIVO MADAGASCAR
RAMANANTSOA Antaninarenina,
Immeuble EDBM, Avenue Gal Gabriel
+261 20 22 681 21
+261 20 22 670 40
edbm@edbm.mg

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

ANTANANARIVO MADAGASCAR
RAMANANTSOA Antaninarenina,
Immeuble EDBM, Avenue Gal Gabriel
+261 20 22 681 21
+261 20 22 670 40
edbm@edbm.mg

Copyright @ 2020. L’Economic Development Board of Madagascar (EDBM)