content edbm

La démographie de la région
ATSINANANA
Découvrez tout le potentiel de la région ATSINANA
Présentant une forte densité de population, la région abrite 5,6% de la population nationale, dont la grande majorité plupart se situent au sein du district de Toamasina. Plus de la moitié de la population active, notamment les 52%, sont des femmes. En ce qui concerne le secteur de l’éducation, notamment le taux d'alphabétisation, la situation au sein de la région d'ATSINANANA est meilleure que dans l’ensemble du pays; un taux qui s’élève à 71,40%. Le niveau d’instruction de la population est dans la moyenne. Ceci dit, la plupart jouissent du taux de qualification primaire. Résultant de la qualité du sol au sein de la région, l’agriculture représente l’une des activités les plus pratiquées pour la plupart des travailleurs.
Climat : chaud et humide
Relief : Mosaïque de paysages
Population de la region
5.6%
Taux d'alphabetisation
71.40%
Age Moyen
31.3 Ans
Les infrastructures de la région
ATSINANANA
Distance entre les villes
88,1 % des communes sont situées entre 6 km à 11 km et plus de leur chef-lieu de commune, 27 coopératives de transport desservent la région
Infrastructure Aerienne
1 aéroport principal et 5 aérodromes pouvant recevoir des petits avions
Trafic Maritime
Le port de Toamasina, le premier port de Madagascar qui est actuellement en cours d’extension avec la coopération de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) Le canal de Pangalanes permet également la circulation de petits bateaux
Puissance fournie pour l'électricité
20.153 KWh
Capacité d'eau fournie
83.009 m3
ATSINANANA
30 C°
09:03
vendredi 05 mars 2021
Activités économiques
ATSINANANA
Un secteur à grand potentiel
La pratique de l’agriculture se diversifie d’une commune à une autre. Si certains se centralisent dans la pratique des cultures vivrières, d’autres se consacrent dans les cultures de rentes ou industrielles. Parmi les diverses cultures existantes, la pratique de la culture fruitière est la plus commune, suivie de la culture de rente qui se constate d’un district à un autre. La région est d’ailleurs célèbre pour son allée de palmier à huile, au cœur de laquelle se trouve la Savonnerie Tropicale. En ce qui concerne la technique agricole, la traditionnelle reste la plus pratiquée. La méthode culturale améliorée commence également à être de plus en plus utilisée.

Quelles cultures y pratiquer?
40% cultures fruitière
30% cultures de rente
20% cultures vivrières

Un secteur qui tend à être developpé
Zone de prédilection pour l’aviculture, l’élevage de volailles figure parmi les activités de base de la région. En ce qui concerne l’élevage porcin, trois districts de la région (Vatomandry, Mahanoro et Marolambo) sont actuellement dans cette pratique. Il est du type traditionnel et familial. Également présent dans la région, l’élevage bovin est surtout lié aux activités agricoles, mais il est également destiné à la boucherie. L'ATSINANANA possède également des vétérinaires et des points de vente d’intrants et divers soins en guise d’appui aux éleveurs.
Un secteur en pleine expansion
Bordée par l’océan Indien et jalonnée de fleuves et rivières, la pêche est devenue une pratique assez commune au sein de la région, dont la pêche traditionnelle, la pêche artisanale et la pêche industrielle sont les plus abondantes. La rizipisciculture constitue la forme de pêche la plus importante au sein de la région (62,75 %), ensuite la pisciculture (45,1%) et la pêche en eau douce (21,57%). En matière de pêche industrielle, la capacité de production de la région est dans la moyenne. Les poissons d’accompagnement (autrement connu comme la production secondaire de la pêche industrielle crevettière) sont à 238,4 tonnes, les poissons en lignes à 527,4 tonnes et les crevettes à 95,2 tonnes. Grâce à sa bonne capacité de production, la région se permet également de participer à l’exportation de leurs produits de pêches. Le secteur joue ainsi un rôle important dans l’économie de la région.
Un secteur en pleine evolution
Desservi par les trois principaux opérateurs de la grande île (Telma, Orange et Airtel), la région dispose d’une bonne qualité de réseau. D’ailleurs, 65% de la région ATSINANANA est couvert par le réseau 3G et 11% par le réseau 4G. La fibre optique a également été installée au sein de la région (district de Toamasina, Brickaville, Vatomandry, Mahanoro). D’ailleurs, la région de Toamasina est la seconde ville à bénéficier du réseau 5G de Telma. La région profite aussi de 246 places de wifi dans des zones publics, dont 81 à Mahanoro, 82 à Toamasina et 83 à Foulpointe.
Le tourisme, un atout de la région
Destinations sauvages et large choix des sites touristiques à découvrir, la région d’ATSINANANA figure parmi les principales destinations des touristes ou voyageurs locaux. Ambila-Lemaitso, Akanin’ny Nofy, Foulpointe, Mahambo, Manambato, Palmeraie de l’Irondro, Vohibola,… sont des incontournables qui promettent de promouvoir le secteur du tourisme dans la région. Afin d'appuyer le tourisme sur le territoire, la région d’ATSINANANA possède un Office Régional du Tourisme. Le potentiel du tourisme de la zone résulte également de la qualité de la RN2, de la capacité d’accueil du territoire et de la diversité des liaisons aériennes. De plus, huit agences de voyages sont sur les lieux, prêt à offrir leur service.
Un secteur bien developpé
Les activités de transformation de la région sont le textile (1,5%), la bijouterie (5%), la transformation de bois (4,5%), la menuiserie (7,9%), la décortiquerie (0,5%), les travaux métalliques (2,7%) et autres (2,4%). Figurant également parmi les principaux produits d’exportation, l’exploitation du Nickel au sein d’Ambatovy figure parmi les principales activités de transformation de la région. De plus, la région possède une potentialité dans la production et commercialisation d’huile essentielle, notamment de l’huile essentielle de NIAOULI et de CANNELLE. Réseau de distribution présent à Vatomandry, la région bénéficie aussi de la production de fleurs d’ylang-ylang.
Une région à vocation commerciale
Étant majoritairement destinés à des fins commerciales, les produits agricoles occupent une place importante au sein du marché. Activité quasi dominante, plus de la moitié des communes accordent une grande importance au commerce, notamment 70,24%, ont une place de marché et 41,67% des produits principaux de la région sont destinés à la vente. En ce qui concerne les formes de commerce, trois axes phares sont identifiés, dont la plus importante est la vente aux consommateurs (26,19%), la vente aux intermédiaires s’ensuit, et enfin le commerce de gros (10,71%).
Potentiels économiques
ATSINANANA
Annuaire

Découvrez les entreprises de la région et constituez vous votre réseau d’affaire

Pour aller plus loin…
Notre équipe est disponible pour vous fournir des informations et vous guider pour vos investissements à Madagascar

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Support

FAQ
Nos appuis aux PME / PMI
Liens utiles
Contactez-nous

Coordonnées

ANTANANARIVO MADAGASCAR
RAMANANTSOA Antaninarenina,
Immeuble EDBM, Avenue Gal Gabriel
+261 20 22 681 21
+261 20 22 670 40
edbm@edbm.mg

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

ANTANANARIVO MADAGASCAR
RAMANANTSOA Antaninarenina,
Immeuble EDBM, Avenue Gal Gabriel
+261 20 22 681 21
+261 20 22 670 40
edbm@edbm.mg

Copyright @ 2020. L’Economic Development Board of Madagascar (EDBM)