content edbm

La démographie de la région
ANALAMANGA
Découvrez tout le potentiel de la région ANALAMANGA !
La région ANALAMANGA abrite 12,7% de la population nationale. Une grande proportion de cette masse est regroupée au sein du district d’Antananarivo Renivohitra (37,7%). Caractérisée par une population d’âge moyen de 33,2 ans, la région bénéficie de capitaux humains jeunes et actifs. Munie d’infrastructures scolaires avancées, la population de la région profite d’un important taux de qualification. Antananarivo Renivohitra abrite également de nombreuses écoles internationales et spécialisées surtout prisées par les expatriés. Ainsi, par son potentiel, la région ANALAMANGA offre de multiples opportunités favorables pour les créations d’entreprises.
Climat : Climat océanique chaud avec hiver sec. Sur l'année, la température moyenne à Analamanga Region est de 18.7°C et les précipitations sont en moyenne de 1295 mm.
Relief : Montagneux
Population de la region
12.7
Age Moyen
33.2
Les infrastructures de la région
ANALAMANGA
Réseau routier
3765 km bitumée, terre et pierre
Nombre de coopératives de transport déservant la région
223
Distance entre les villes
76,87% se trouvent à 11km et plus
Puissance fournie pour l'électricité
42669 kW/h
Capacité d'eau fournie
368 m3
Transport féroviaire
2 lignes
Infrastructure Aerienne
Aeroport International d'Ivato
Activités économiques
ANALAMANGA
Un important potentiel agricole
Climat favorable à la pratique de toute une diversité de cultures, la région ANALAMANGA dispose d’une surface cultivable de 457.446 ha répartie entre ses districts. Constituée par une forte prédominance de la riziculture (91.985 ha en 2007), les surfaces exploitées sont aussi en grande partie occupées par le manioc, le maïs, la patate douce, la pomme de terre, l’oignon, la tomate, les autres légumes et la fraise. En ce qui concerne la principale méthode et technique utilisée, les paysans privilégient les méthodes et techniques culturales améliorées, impliquant l’usage de la fumure organique et de la fumure minérale. Aussi, par la présence des fabricants locaux de petits outils, une grande proportion des paysans priorise la technique semi-mécanisée et valorise en second ressort la traditionnelle.

Types de cultures dans la région :
Paddy : 360.051 tonnes
Maïs : 4.950 tonnes
Manioc : 34.656 tonnes
Patate : 47.092 tonnes
Pomme de terre : 12.090 tonnes
Oignon : 2.085 tonnes
Tomate : 669 tonnes
Autres légumes : 4.256 tonnes
Fraise : 212 tonnes

Un secteur prometteur
Bénéficiant d’un climat favorable et d’une position charnière, la région ANALAMANGA subsiste en un territoire de convoi et correspond en tout point à l’idéal pour la pratique de l’élevage. Trois types d’élevages y sont relativement dominants, incluant : l’élevage à cycle court en l’occurrence l’aviculture intensive propulsée par la création de l’abattoir de volailles de l’AVITECH-Madagascar (implanté à Itaosy Antananarivo), l’élevage de vaches laitières en partenariat avec Land O’Lakes et l’apiculture. Secteur largement prometteur et développé au sein de la région abritant la capitale du pays, il est mis à disposition des éleveurs les meilleurs services d’appui à leurs activités, notamment des vétérinaires. Des cliniques et hôpitaux spécialisés en animaux de compagnie existent également dans la région.
Un secteur en pleine expansion
Richesse importante au sein de la région, les ressources halieutiques font figure d’attrait pour bon nombre d’investisseurs et d’exploitants au sein de la métropole. Trois types de pêche y sont aperçus, incluant : la rizipisciculture (19.4 %), la pisciculture (9.70 %), la pêche en eau douce (9.7 %) et l’aquaculture (0.75 %). Sis à Antananarivo, le Groupement des Armateurs à la Pêche Crevettière de Madagascar (GAPCM) promet le développement du secteur de la pêcherie dans toute l’île, et ce, en mettant en valeur leur préservation. Par ailleurs, Acipenser, une ferme d’élevage d’esturgeons, produisant Rova Caviar, le premier caviar africain est implantée à Mantasoa. OSO FARMING – LES GAMBAS DE L’ANKARANA (OSO) et AQUALMA, membres du GAPCM et compagnies de pêcheries implantées au sein de la capitale, constituent les meilleurs promoteurs de la pêcherie dans la région et travers toute l’île."
Un développement parallèle à l’expansion économique
Territoire de prédilection en termes de Technologies de l'information et de la communication (TIC), la région ANALAMANGA regroupe un nombre considérable de centres d’appels internationaux délocalisés et de grandes influences, notamment : Intelcia, Téléperformance… Le secteur TIC y est ainsi développé et favorable pour les investisseurs ou startup. Territoire largement privilégié en termes de connexion et réseau, la population de la région sont pourvus du réseau mobile 3G (92%) et 4G (65%). Il s’agit de la région à bénéficier également de la fibre optique et de la connexion 5G. Desservis par les principaux opérateurs de Madagascar, notamment Airtel, Orange et Telma, la région dispose de la connexion au réseau de téléphonie fixe (44,03%) et mobile (78,36%).
Un secteur florissant
Illustre territoire royal d’antan, la région ANALAMANGA abrite de nombreux vestiges de patrimoines royaux, incluant le palais d’Ambohimanga et de Manjakamiadana. Délimités par des héritages de rituels et des “fady” (tabous ou interdits), ces collines sacrées raniment toujours autant la curiosité de personnes illustres. Plus de 70 sites touristiques sont à découvrir et font la promotion du secteur touristique au sein de la région. Le parc zoologique et botanique de Tsimbazaza, situé en plein centre-ville, témoigne de la richesse en biodiversité de toute l’île. Aussi, le palais du Premier Ministre, le lac et le musée Jean Laborde (Mantasoa), la réserve spéciale d’Ambohitantely (Ankazobe) et le lac de Tsiazompaniry sont des trésors de la métropole à ne pas manquer. En ce qui concerne la capacité d’hébergement de la région, de grands groupes hôteliers internationaux s’y sont installés : le Novotel Convention & Spa, l’Ibis du groupe Accor, les Tamboho hôtels du groupe Radisson … Pour les questions de gestion du secteur dans la région, l’Office Régional du Tourisme d'Analamanga (ORTANA) s’en charge avec 109 agences de voyages incluant une antenne de Dodo Travel and tours."
Un secteur phare propulseur du développement
Les activités de transformation de la région sont essentiellement monopolisées par les industries. Abritant plus de la moitié des entreprises industrielles et franches à Madagascar, la région ANALAMANGA offre de multiples opportunités pour les entrepreneurs et l’attrait aux IDE. Le Groupe Basan, la compagnie Vidzar, Raphia Colors of Madagascar, AMCHO (AMERICAN MALAGASY CHOCOLATE) SARL et bien d’autres sont des entreprises industrielles et franche de renom sont implantées dans la capitale. En parallèle, les activités du secteur secondaire sont presque dominées par la confection textile qui est un des secteurs attirant le plus d’IDE comme AKANJO Madagascar, Pilatex, Aye-Aye Madagascar, SH Global Mada etc. De grandes marques internationales y délocalisent leurs productions telles que Dior, Chanel, Zara, Etam, Hermès, Puma etc. Le travail de matériaux bruts prend également une place importante : la menuiserie scierie, la bijouterie, la décortiquerie, la transformation de bois, de fibres cornes et de coquillages, les travaux métalliques, la transformation de produits agricoles et la boisson. La région profite également d’une potentialité dans la production d’huiles essentielles, incluant : l’huile essentielle de géranium, l’huile essentielle de Vetiver, l’huile essentielle Helichryse Male et l’huile essentielle de gingembre.
Une région à vocation commerciale
76,12% des communes profite d’une place de marché, dont 57,46 % sont sur un lieu aménagé. Région propice à l’agriculture, la plupart des produits agricoles (62,69 %). D’ailleurs, les produits phares de la région sont essentiellement constitués des produits agricoles. D’ailleurs, ils regroupent un nombre considérable de collecteurs (1 414 collecteurs), soit 29,9 % de la part nationale. En ce qui concerne le circuit commercial des principaux produits, il inclut : la vente aux grossistes (47,76 %), la vente aux consommateurs (44,78%) et la vente aux intermédiaires (5,22 %). La vente en ligne et la vente de produits importés prennent également une ampleur exponentielle au sein de la région.
Potentiels économiques
ANALAMANGA
Annuaire

Découvrez les entreprises de la région et constituez vous votre réseau d’affaire

Pour aller plus loin…
Notre équipe est disponible pour vous fournir des informations et vous guider pour vos investissements à Madagascar

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Support

FAQ
Nos appuis aux PME / PMI
Liens utiles
Contactez-nous

Coordonnées

ANTANANARIVO MADAGASCAR
RAMANANTSOA Antaninarenina,
Immeuble EDBM, Avenue Gal Gabriel
+261 20 22 681 21
+261 20 22 670 40
edbm@edbm.mg

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

ANTANANARIVO MADAGASCAR
RAMANANTSOA Antaninarenina,
Immeuble EDBM, Avenue Gal Gabriel
+261 20 22 681 21
+261 20 22 670 40
edbm@edbm.mg

Copyright @ 2020. L’Economic Development Board of Madagascar (EDBM)