Obtention de crédit

17 Juil 2018

FACILITATION ET SÉCURISATION DE L’OBTENTION DE CRÉDIT

Dans le cadre de l’amélioration et du renforcement du système financier, Banky Foiben’i Madagasikara améliore l’infrastructure de partage de données sur le crédit en vue de favoriser l’inclusion financière et la maîtrise de risques.

Le cadrage juridique du mobile banking et la mise en place du bureau d’information du crédit permettent :

  • Pour les prêteurs, de disposer d’un outil efficace d’analyse, d’évaluation et de gestion des risques qui permet d’anticiper le surendettement des emprunteurs, de prendre de meilleures décisions dans le processus d’octroi des crédits, de réduire l’asymétrie d’information et d’augmenter le volume des crédits avec une amélioration de la qualité du portefeuille.
  • Pour les clients emprunteurs, d’avoir une meilleure accessibilité au crédit avec une tarification basée sur les risques individuels, pouvant induire une baisse du coût du crédit et des garanties, une prise en compte de la réputation ainsi qu’une amélioration de la qualité du service et de la relation avec les institutions financières et les autres adhérents.

 

Situation avantRéforme entrepriseSituation actuelle
Existence de deux Centrales de risques au niveau de la Banky Foiben’i Madagasikara pour enregistrer les données sur le crédit à collecter et à diffuser (Centrale des risques de la Microfinance et Centrale des Risques Bancaires)

 

Mise en place d’une Centrale des Risques unique par la consolidation des deux Centrales existantes– Plateforme unique gérée par BFM et traitant les données sur le crédit

– Production de statistique fiable sur les crédits : enregistrement de 705.818 emprunteurs par la CdR au 01er janvier 2017

– Amélioration de la qualité des données collectées et diffusées (les données positives et négatives désormais disponibles) ;

– Réduction de l’asymétrie de l’information (les données en provenance de tous les établissements de crédit sont centralisées au niveau de la CdR) ;

– Respect des droits des citoyens garantis par la Loi sur la protection des données à caractère personnel (consentement, droit d’accès et de vérification, droit de rectification).

 

Cadre légal et réglementaire disparate créant un obstacle pour la fiabilité et la sécurité des informations tant au niveau des banques que des institutions de microfinance et les opérateurs de mobile bankingAmélioration et harmonisation des lois et règlements régissant le secteur du créditAdoption de nouvelles lois :

– Loi n° 2014-038 du 9 janvier 2015 sur la protection des données à caractère personnel

– Loi n°2016-004 du 29 juillet 2016, complétée par la loi n°2016-057 du 2 février 2017 portant statuts de la Banque Centrale de Madagascar

– Loi n°2016-056 du 2 février 2017sur la monnaie électronique et les établissements de monnaie électronique

– Loi n°2017-018 régissant le Système Intégré d’Information de Banky Foiben’i Madagasikara

 

Faible taux d’accès au crédit à cause des risques liés aux emprunts qui rendent les taux d’intérêts imposés par les institutions financières très élevésMise en place de Bureau d’information de crédit, une institution de gestion de toutes les informations sur le crédit et des habitudes et historiques financières des emprunteursAdoption de la Loi n°2017-015 régissant l’activité et le contrôle des Bureaux d’Information

sur le Crédit afin de centraliser les habitudes et historiques financières des emprunteurs pour pouvoir en faire une notation qui influencera l’évaluation des risques pour l’octroi de crédit.